SHAO Yiping | 邵毅平

Littérature classique chinoise | 中国古典文学

 

 Résumés | 内容提要

 

 

Mercredi 19 avril 2017 

Des histoires des canons bouddhiques au Lettré de Yangxian  : le développement du roman classique chinois 

 

À l’époque des Wei-Jin et des Six Dynasties, le bouddhisme connaît en Chine une large diffusion. Les histoires relatées dans le canon bouddhiste stimulent l’imagination des lettrés, amenant les « menus propos » (xiaoshuo 小说) – on ne parle alors pas encore de « roman » – chinois à prendre, sous le nom de « notes sur le bizarre » (zhi guai 志怪), son autonomie par rapport aux livres historiques qui assumaient traditionnellement la fonction narrative. Après l’avènement des Tang, les « notes sur les gens » (zhi ren 志人) héritées des dynasties précédentes et désormais basées sur des techniques fictionnelles, évoluent en un genre littéraire à part entière, connu sous le nom de « transmissions de l’extraordinaires » (chuanqi 传奇). Le lettré de Yangxian attribué à l’auteur des Liang (Dynasties du Sud) Wu Jun (469-520), et consigné dans le recueil de récits fantastiques Suite aux contes de Qi Xie (Xu Qi Xie ji 续齐谐记) a vu le jour au cours de ce processus ; à travers les différentes modifications qu’il apporte aux histoires du canon bouddhique, il représente un bon indicateur de l’évolution du roman classique chinois.

 

2017年4月19日,周三

从佛经故事到《阳羡书生》——中国古典小说的成长

 

魏晋南北朝时期佛教在中国广泛传播,佛经故事刺激了中国文人的想象力,使中国小说开始在“志怪”的名义下,从历来承担叙事功能的史书中独立出来,并在唐代以此虚构技巧转而“志人”,在“传奇”的名义下使小说成为独立的文体。南朝梁代吴均(469-520)的《阳羡书生》(收入其小说集《续齐谐记》),就是在这过程中冒出来的一朵浪花,从它对于佛经故事的种种改造中,可以看出中国古典小说的成长。

 

Mercredi 26 avril 2017 

Marchands, femmes et lettrés : un cas de représentation des marchands dans la littérature classique chinoise

 

On observe dans un grand nombre d’œuvres littéraires de la Chine ancienne un phénomène très intéressant : dans les situations de rivalité amoureuse qui mettent en prise les lettrés et les marchands, c’est presque toujours la figure du lettré qui sort victorieuse et celle du marchand qui essuie une défaite. Dans le cœur d’une femme, les talents littéraires du premier rencontrent davantage de succès que les richesses financières du second. Même si le lettré, à cause du pouvoir de l’argent que détient le marchand, essuie à un moment donné quelques revers, il finit toujours par reprendre le dessus et remporter la victoire. En outre, même lorsqu’il rencontre des difficultés, c’est à lui que le cœur de la femme reste acquis, et jamais au marchand. Il nous semble toutefois que cette relation triangulaire est née de l’imagination des lettrés, qui remportent à tout le moins dans leur œuvre une victoire dont ils n’ont pas l’heur de jouir dans la vie réelle, et qui compensent ainsi les déceptions que leur inflige ailleurs le succès des marchands ; comme s’il leur était loisible enfin, dans l’imaginaire littéraire, de prendre leur revanche sur les marchands qui ne cessent de les écraser.

 

2017年4月26日,周三

商人、女人和士人——中国古典文学表现商人之一例

 

在中国古代的许多文学作品中,我们总是会看到一个有趣的现象,那就是当商人和士人角逐于“情场”时,几乎总是士人获得胜利,而商人总是一败涂地。尤其是在女人的心里,总是士人的“文才”受到欢迎,而商人的“钱财”则不受欢迎。即使由于商人的金钱的力量,士人暂时遭受挫折,但他们大抵总能反败为胜,赢得最后的胜利。而且,即使在士人暂时遭受挫折时,女人的心也依旧在他们身上,而永不会在商人身上。不过我们认为,这种三角关系乃是出于文人的想象,他们借此获得在现实生活中不容易得到的对于商人的胜利,以弥补在现实生活中总是败于商人的缺憾,并在文学想象中对总是压倒他们的商人进行报复。

Mercredi 3 mai 2017

Mutations du paysage : la nature dans la prose classique chinoise du 4ème au 18ème siècle 

Dans un premier temps, inauguré par la « Préface au Recueil du Pavillon des Orchidées » de Wang Xizhi, la description du paysage dans la littérature des Six Dynasties jusqu’aux Tang fait généralement apparaître l’homme comme un petit personnage au milieu d’une vaste et imposante nature ; cette représentation est à l’origine de ce qu’on peut considérer comme une forme chinoise du « romantisme ». Dans un second temps, avec les conquêtes et l’expansion de l’empire des Tang, un esprit de domination de la nature sauvage et non civilisée, caractéristique de cette grande époque littéraire dite de « l’apogée des Tang », commença de pénétrer dans les descriptions de paysages. Dans un troisième temps, à mesure que se renforçait chez les lettrés-fonctionnaires un sentiment de responsabilité personnelle dans l’ordre du royaume et que se développait, dans la droite lignée du « mouvement du style ancien », la conception pragmatique d’une littérature chargée de véhiculer les doctrines confucéennes, les descriptions de paysage dans la littérature des Song étaient souvent empreintes des aspirations morales de leurs auteurs. Dans un quatrième temps, après les époques Ming et Qing, le plus grand changement social et culturel que connut la Chine fut l’entrée de la classe citadine sur la scène de l’histoire, et l’avènement d’une voix nouvelle dans le monde culturel et littéraire. La répercussion de ce phénomène fut un certain estompement de la voix et des sentiments des lettrés-fonctionnaires dans les descriptions de paysages, qui se popularisèrent et s’introduisirent chez les gens ordinaires ; en d’autres termes, les gens du peuple devinrent eux aussi des sujets de l’appréciation du paysage, qui cessa d’être le privilège exclusif des dignitaires ou des notables ; et la description de paysage prit aussi pour objet les lieux de vie du peuple, qui cessèrent d’être simplement des scènes insolites au regard des normes classiques.

2017年5月3日,周三

风景的变迁——4至18世纪中国古文中的自然 

 

一、以王羲之的《兰亭集序》为嚆矢,六朝隋唐文学中的风景描写,经常表现宏大风景中的渺小个人,从而引发了中国式的“浪漫主义”。二、进入唐代以后,伴随着唐帝国的征服与扩张,也作为“盛唐气象”的文学标志,对“化外”风景的“征服”意识,开始进入唐代文学的风景描写中。三、随着士大夫以天下为己任的社会责任感的增强,古文运动以来“文以载道”的道统文学观的兴盛,在宋代文学的风景描写中常常蕴含了士大夫情怀。四、进入近世(明清)以后,中国最大的社会、文化变化,就是市民阶层登上了历史舞台,在文化上、文学中发出了自己的声音。反映在风景描写方面,就是士大夫情怀相对消退,而风景开始具有了平民性,风景飞入了寻常百姓家。换句话说,平民也成了风景欣赏的主体,而不再仅仅是士大夫的专利;寻常百姓家也成了风景描写的对象,而不再仅仅是“经典”的非同寻常的风景。